News

Legal interim management : conseils

Le legal interim management est une pratique encore récente en Belgique. Chaque année, de plus en plus de juristes indépendants prestent des missions au sein du département juridique de nombreuses entreprises.

Ces juristes indépendants, qu'ils soient avocats ou non, doivent apprendre un nouveau métier. Constamment, ils sont confrontés à des questions dans le cadre de leurs missions.

Legal interim management : conseils

Dois-je participer à la réunion d'équipe? Que faire pour bien commencer/clôturer ma mission? Dois-je investir dans des relations personnelles avec les autres juristes du département ? Comment gérer mes autres clients pendant la mission ? Comment dois-je appeler un confrère quand je travaille chez un client et que je suis moi-même avocat ? Autant de questions qui n'ont pas forcément une réponse évidente et auxquelles je propose des suggestions tirées d'expériences concrètes.

En tant que spécialiste du legal interim management, l’équipe de Legalia a passé un nombre d'heures important à dialoguer avec des directeurs juridiques, des juristes d'entreprise et des legal interim managers. Que ce soit en cours de mission, lors d'interviews ou de manière plus informelle, lors d'un déjeuner ou d'une réception, nous avons rassemblé une série d'expériences et en avons tiré une liste de conseils qui, selon nous, devraient être suivis pour qu'une mission de legal interim management se déroule de la meilleure manière possible.

Vous trouverez ci-dessous notre Conseil n°1: Soignez votre entrée.

Les autres conseils sont accessibles en cliquant ici. Cette liste n'est bien évidemment pas exhaustive (et est d'ailleurs en évolution constante). Nous espérons que ces quelques suggestions seront utiles aux legal interim managers.

Nous serions très heureux de lire ou d'entendre vos éventuelles remarques à leur sujet.

 

Conseil n°1: Soignez votre entrée.

Il faut être particulièrement attentif au moment d'entamer une mission de legal interim management. C'est primordial. Durant les 5 premiers jours, vous allez donner le ton pour le reste de la mission. L'impression que vous ferez restera bien souvent la même dans l'esprit du client jusqu'à ce que vous quittiez l'entreprise. Il est donc important d'y accorder la plus grande attention. Voici quelques suggestions pour faire en sorte que cette première impression soit positive:

• informez-vous un maximum sur l'entreprise dans laquelle vous rentrez (activités, produits, services, actualités, valeurs, etc.)

• révisez toutes les matières que vous devrez pratiquer si vous ne l'avez plus fait depuis quelque temps

• mémorisez le nom et le prénom de tous les juristes avec lesquels vous travaillerez

• rendez visite aux principaux « business owners » que vous serez amené à rencontrer pendant votre mission. Pour ce faire demandez une copie de l'organigramme de l'entreprise

• à la fin du 5ème jour demandez au directeur juridique ou au manager qui suit votre mission si vous agissez conformément à ses attentes ou s'il y a un point qu'il souhaiterait voir s'améliorer. S'il y a une critique, essayez d'en tenir compte dès le jour suivant

• rendez votre premier avis juridique de manière pragmatique, rapide et utile

• allez déjeuner tous les midis avec vos collègues. Vous passerez ainsi près de 5 heures à faire leur connaissance de manière informelle. Cet investissement en temps est inestimable et votre mission se passera d'autant mieux si vous réussissez à vous intégrer rapidement

• discutez avec l'assistante du département, demandez-lui en quoi consiste son travail. Souvenez-vous qu'elle sera une personne clé tout le long de votre mission, du premier au dernier jour

• au niveau vestimentaire, essayez de vous adapter à votre nouvel environnement. Inutile de porter un costume trois pièces si vos collègues portent un jeans, et inversement...